journal de bord et humeur du jour

16 mars 2018

# 01416 - les extrêmes de pluton 6









glaces rouillées
plaines    vides
âmes      sèches
assèchent     le
regard        tu
secoues       le
temps     encore
depuis  toujours
















l'ombre brûle plus que la vie








6 commentaires:

  1. Les ombres s'allongent jusqu'au bout de la nuit, jusqu'au bout de la vie... et brûlent...

    Les voies de l'univers sont palpables aux extrêmes de Pluton...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. elles brûlent tout jusqu'au bout de l'air..!
      chacun choisira son chemin la glace ou le feu ...

      Supprimer
  2. à force de secouer le temps on finira bien par toucher les extrêmes !
    en traversant le froid et le chaud !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. peut-être faut-il en passer par là..!

      Supprimer
  3. Aux extremes de Pluton le froid et le chaud se melent
    je crois
    les eaux viennent à couler
    et - parfois - tout recommence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le feu brûle la glace
      comme aux portes de l'enfer
      l'endroit est hostile

      Supprimer