journal de bord et humeur du jour

17 février 2015

# 00918 - otra / 17





             pressé par l'envie
             de  fuir  échapper
             à la  peur  sourde
             du   temps  compté
             avec   pour  seule
             issue  la  lumière


oNe sOng fOr oNe dAy




8 commentaires:

  1. Bonjour patrick,
    Une pensée qui pourrait faire peur aux plus pessimistes!!
    Ton image en est un parfait reflet, une vieille route fatiguée, défoncée qui ne mène qu'à l'infini, à la lumière.
    Merci de me dire que tu as installé 4 pièges à frelons, j'espère que tu choperas les asiatiques plutôt que les indigènes qui eux sont utiles :)
    Bonne soirée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui merci !
      l'alerte est très sérieuse, j'espère que les pièges vont fonctionner

      Supprimer
  2. The lonely road somewhere in nowhere.
    Here will disappear.
    Hugs

    RépondreSupprimer
  3. une terre ridée dans l'espace temps et qui pourtant ne vieillit pas
    tant sont doux les nuages qui la recouvrent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ridée par le temps
      et toujours nourricière

      Supprimer
  4. Terre de guéret
    promesse de moissons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les grandes jachères
      enrichissent la terre

      Supprimer