journal de bord et humeur du jour

19 septembre 2013

# 00419 - entrevoir





j'aurai marché longtemps
traversé des plaines
tiré des traits
escaladé des phrases des collines
recommencer encore et encore

à l'encre bleue le jour
encre noire la nuit
pour oublier
effacer les mots
et ne retenir que le sens

         et puis un jour
                 la nuit




(entrevoir : voir de façon furtive)




10 commentaires:

  1. avant un jour la nuit, tes mots et tes merveilleuses images n'en finissent pas
    de mettre du bleu dans les yeux
    la nuit attendra bien encore

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. elle attendra tapie dans l'ombre du jour... :-)

      Supprimer
  2. Dans le ciel de tes mots, le sens, les sens...
    Dans l'ombre des images... l'essence ciel!
    A vite
    Maia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci maia
      dans l'ombre des images
      parfois nait le trait...
      bises

      Supprimer
  3. sehr poetische Sommerabschied - goldene Tränen und der Duft reifer Felder.


    meisterliche Bild liebe Patrick!!


    bisous - isabella

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui isabella !
      c'est la fin de l'été aux portes de l'automne
      il restera encore des milliers de couleurs....

      bon week-end / bises

      Supprimer
  4. Je suis passée célébrer ce premier jour d'automne avec toi , quelques mots dans l'immensité du grand vide..des mots couleurs , des mots lumieres , des mots doux mis bout a bout.. ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'automne nous réserve de richesses ivresses de couleurs ...!
      Merci d'être là

      Supprimer
  5. L'automne me fait peur avec ses richesses colorées. Mon imaginaire prend la fuite, revient, capitule et comme tu le fais, rend hommage.
    Je t'embrasse

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je comprends ta retenue.
      l'automne nous renvoie à nous-même entre intimité et mélancolie...
      (mon prochain post sur ce blog te sera dédicacé)
      mais tout cela fait partie d'un cycle
      et avant les grands frimas
      dame nature dans sa grande générosité nous offre ses couleurs de feu
      Amicalement
      je t'embrasse

      Supprimer