journal de bord et humeur du jour

29 novembre 2018

# 01441 - refaire le monde




L  A     F  I  N     D  U     V  I  E  U  X     M  O  N  D   E






tu m'avais dit " tu viens "

j'ai traversé les mers
              les montagnes
              les barrages et
              les incendies

reste à faire tomber
              l'obstination
              l'arrogance et
              le mépris
     










25 novembre 2018

# 01440 - re belle



L  A     F  I  N     D  U     V  I  E  U  X     M  O  N  D   E





en    essayant   d'enfiler
son gilet jaune la lumière
a vu rouge    dans le bleu
de        nos        rêves












8 novembre 2018

# 01439 - voix d'eau




sous les froidures d'altitude
les orangés du soir se posent
en   silence
seul le vent
me     prend

seul  le  vide  des
écumes  rugissantes
me            parle

seul le son de ta voix
lumière  à   l'horizon
m    '     a p a i s e















24 octobre 2018

# 01438 - bâtisseurs






dans     les    volutes
de sirius éblouissantes
sur   les   sols  gelés
de       la       terre
les   rouge    sang  se
mêlent     aux    ocres
envahissants        des
crépuscules          de
              l'univers










23 octobre 2018

# 01437 - mémoire infinie





dans  le  silence
des basses terres
au-delà  du  vent

en suivant  la
voie du milieu
rempli du vide
abyssal de tes
rires  je   me

       souviens toujours








11 octobre 2018

#01436 - long time 2







entre tenir et partir
rien  ne  résiste  la
route  avale  jusqu'à
la   moindre   pensée


pourrais tu revenir
            me dire
           sous les
rêves  de  la  nuit


            un jour














30 septembre 2018

# 01435 - long time








le temps ne finissait pas
pourtant rien  ne retient
ni le  bleu  ni  la  nuit

aucun désastre à l'horizon
seule     la       lumière
celle     qui       inonde

                remplit
             infiniment
                le rêve










27 septembre 2018

# 01434 - terre entière







in fa ti ga ble retour
entre  ciel  et  chaos
routes chemins friches

domaines   du   vent
poussé par les rêves
là où sourit le jour

si je m'arrête ici
les mains  dans la

             terre
seras tu encore là
sourire     infini










12 septembre 2018

# 01433 - timecode






au bout de tes virages
rien  ne   reste  sage

ravage carnage
rides du temps

on a laissé tout ça
bien trop longtemps

     tu me divagues











25 août 2018

# 01432 - frileuse étreinte









cette route qui m'aspire
           qui m'inspire

inconnue  froide  si sauvage
si près des rayures du temps

au bord de l'inconnu
son ombre  m'enroule

          serre fort










9 août 2018

# 01431 - écorce du soir






tandis  que  je  m'écorce   impossiblement
le lointain me rapproche de son feu ardent

indicible    fente
ouverte palpitante

poésie     métrique
de l'osbcur instant

           accélère











8 août 2018

# 01430 - poussières funambules






elle jouait des transparences
au bord des fins du jour

espaces infiniment palpables
auréoles des rêves d'ivresse

son regard est d'or là où
elle marche le temps respire










6 août 2018

# 01429 - révélations nocturnes







rêves entiers très rouges
bouts de route incertaine

comme si la  parole hésite
comme si la trace s'efface

la main bleue sur l'horizon
dessine les éclats du matin









4 août 2018

# 01428 - ardent territoire







sirius était encore
trop éloigné d'elle

le temps trop ralenti
le ciel sa  déchirure
             s'enfuit

je roule toujours vers le bout
                       du sens









3 août 2018

# 01427 - canicule air






flammes du jour
           étouffant

posées sur l'horizon
           écarlate

pour une fois
tu chantes
           encore




















15 juillet 2018

# 01426 - évolution horizontale 6





H   O   R   S       D   U       T   E   M   P   S      /      II





lourd et brûlant l'horizon retient

bout de temps au fond
des yeux un peu perdu



ton ombre lascive s'étale

je sais je suis encore loin
j'entends la fin de tes mots au bout



de mes rêves







rien ne remplace ton sourire
sur l'asphalte hurlant













14 juillet 2018

# 01425 - évolution horizontale 5



H   O   R   S       D   U       T   E   M   P   S      /      I





ne crie pas si haut

dehors les nuages
tirent trop fort mes cheveux



et rêve encore

la route s'essouffle
je reste cheyenne ce soir



près de toi





ma nuit éteint le temps
l'espace aussi











12 juin 2018

# 01424 - évolution horizontale 4




R E G A R D     I N T E R D I T   /   II





résistance floue


     le temps se
        retourne
  et plie irréel


avance infiniment
retarde l'instant
   jusque souvent


        temps fou






... /...





# 01423 - évolution horizontale 3



R E G A R D     I N T E R D I T   /   I




   perte de vue


silence soufflé
       comme un
   jour parfait

        absence
        si près
        de nous

   regarde mais
 ne voit pas le
 trait s'enfuit





toujours ensemble


... /...



31 mai 2018

# 01422 - évolution horizontale 2




P A R O L E      B R U T E   /  II







le temps déchire l'instant


son nom me
transporte
de plus en plus

comme le vieux temps
des jours fous

c'était un jour plat

si horizontal








... / ...





# 01421 - évolution horizontale 1



P A R O L E      B R U T E   /  I






temps du jour fou

sans façon
aucun bruit
caché au creux
du jour

du jour
des chants rouges








... / ...






25 avril 2018

# 01420 - les brûlures de mercure 4



S      O      U      F      F      L      E






venu   de   derrière  l'ombre  s'éloigne
aussi  vite   que  les  vents   solaires
la  violence   de  ses  mots   brûle  la
lumière déchire le rouge et ta rétine...
                              elle reste











c'est en rêvant que l'air s'est enfui 





















10 avril 2018

# 01419 - les brûlures de mercure 3



S    O    U    F    F    L    E





passage des anges  pensées  abruptes des
souvenirs égarés jour de vide horizontal
espace   du   silence   on   dirait   la
révolte  du vent l'empire des poussières











les rêves des nuages créent les images d'un futur déjà présent