journal de bord et humeur du jour

1 mars 2016

# 01250 - tranxene





c'était devenu un
bout de silence au
fond d'une route sans
issue volets clos






8 commentaires:

  1. un bout de silence rapiécé
    de ceux usés que l'on raccommode
    depuis des lustres et dont on ne peut se séparer

    RépondreSupprimer
  2. Alone but not lonely, there are three abandoned.
    Lovely photo.

    RépondreSupprimer
  3. des cubes tout tristes couverts de silence
    le temps incrusté dans les murs


    RépondreSupprimer
  4. Tu annonces la couleur dans le titre!
    Se cogner la tête contre les murs les fait rarement reculer. Cherche un rai de lumière, chevauche le comme une cavale salvatrice et barre toi de ces sinistres geôles où tant d'hommes sont tombés et flinguent leurs vies.

    Je te souhaite un meilleur moral. Je t'embrasse.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hello
      le moral ça va
      c'est l'effet printemps sûrement :-))

      bonne semaine à toi
      jet'embrasse

      Supprimer