journal de bord et humeur du jour

24 janvier 2015

# 00894 - tendre herbe




             jusqu'à     l'équilibre
             la chute  ou le vertige
             entre  le   solide   et
             le vide  humide   d'une
             seule diagonale ouverte



oNe sOng fOr oNe dAy




8 commentaires:

  1. Le vide humide pour parler de la mer, j'aime bien. C'est auprès de ce vide là que je me ressource le mieux.
    Bonne soirée.

    Je t'embrasse.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Roger
      dans tes escapades solitaires tu dois bien
      en effet être un adepte du vide humide !

      Supprimer
  2. Entre eau et sable
    une dentelle d'écume
    l'éphémère

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui
      l'éphémère répétition de l'instable

      Supprimer
  3. Sand and water there,
    we have only snow and snow.. you would get a different poem about it.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. should be more southern ;-))
      have a happy week

      Supprimer
  4. ligne de fuite
    où s'accroche le regard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais est-ce pour le regard
      un échappatoire ?

      Supprimer