journal de bord et humeur du jour

25 septembre 2012

fleur d'eau



dans les vases brûlées
d'un été calcinant
repose ta carcasse
entre roseaux craquants
et fleurs disparues

et

la vie s'emmêle le cours
doucement
en silence amnésique


3 commentaires:

  1. seras-tu là pour la voir se relever ?

    RépondreSupprimer
  2. Et tangue la vie
    De-ci de-là
    se cognent et se balancent
    les abords écorchés...

    RépondreSupprimer